Joël Pommerat : Marius

juil. 2014
déc. 2017
Pommerat
Joël Pommerat, "Marius" © Christophe Loiseau
Pommerat
Joël Pommerat, "Marius" © Christophe Loiseau
Pommerat
Joël Pommerat, "Marius" © Christophe Loiseau
De septembre 2014 à décembre 2017, le metteur en scène Joël Pommerat a mené des ateliers de création théâtrale avec un groupe de détenus au sein de la maison centrale d’Arles. Ce projet au long cours a donné lieu à un spectacle hors normes présenté sur place, dans l’institution carcérale arlésienne, puis au centre pénitentiaire des Baumettes, à Marseille. Une aventure artistique et humaine sans précédent.

À l’initiative d’un détenu désireux de monter un atelier théâtral, tout un groupe s’est engagé dans un véritable processus de création, sous la conduite du metteur en scène français Joël Pommerat. Après avoir travaillé en improvisation plusieurs scènes de William Shakespeare et de Marcel Pagnol, les comédiens ont choisi ce dernier afin de réaliser une adaptation libre, mais fidèle, de Marius. “Adapter” signifie alors réécrire les mots dans un contexte contemporain ; se nourrir de la sensibilité des participants, mais sans trahir l’intention première de l’œuvre.

La pièce, qui se déroule à Marseille, traite du voyage, du lien familial et du désir amoureux : des thématiques qui doivent résonner de manière singulière chez des hommes privés de leur liberté de mouvement. Comment, à travers cette histoire, leur permettre de donner de l’ampleur et de la force à leurs propres désirs ? Cette expérience de théâtre est aussi une expérience de vie : elle les a conduits à produire, ensemble, une œuvre qui les dépasse chacun individuellement. À mêler le courage, l’exigence et la joie, pour un résultat qui, de l’aveu des acteurs, est allé au-delà de leurs espérances. Tous se sont totalement engagés dans un travail colossal de répétitions et d’écriture de plateau, mené dans des conditions professionnelles par Joël Pommerat en collaboration avec Caroline Guiela Nguyen.

Ce Marius, enrichi du vécu et de l’imaginaire de ses interprètes, a été présenté à la maison centrale d’Arles, à l’hiver 2017. Cinq représentations d’une rare intensité auxquelles ont assisté des proches, d’autres détenus et des membres du personnel de l’établissement. Saisissant une opportunité, les parties prenantes du projet ont pu organiser six représentations exceptionnelles de la pièce à Marseille, dans les anciens ateliers de la prison des Baumettes, à l’automne 2019. Marius résonnait bien évidemment d’une façon toute particulière dans la cité phocéenne, dont sont originaires par ailleurs plusieurs acteurs de la pièce. Ce fut un nouveau succès.

Dans le cadre de son programme Artistes dans la Cité, la Fondation d’entreprise Hermès a accompagné l’ensemble du projet, depuis les premières répétitions à Arles jusqu’à la reprise de la pièce à Marseille. Conjuguant exigence artistique et parole citoyenne, cette création unique témoigne de l’enjeu majeur qu’est l’accès à la culture des publics qui en sont les plus éloignés.

Lieu
Maison centrale d’Arles
Arles
France
Le metteur en scène Joël Pommerat a mené des ateliers de création théâtrale avec un groupe de détenus au sein de la maison centrale d’Arles.
Tous se sont totalement engagés dans un travail colossal de répétitions et d’écriture de plateau.
La pièce Marius a été présentée à la maison centrale d’Arles, à l’hiver 2017 puis à la prison des Baumettes, à l’automne 2019.