Les expositions au Forum en 2021

2021
Tam Ochiai
Vue de l'exposition de Tam Ochiai, "Tapetum Lucidum", Le Forum, Tokyo, 2021 © Nacása & Partners Inc. / Courtesy de la Fondation d'entreprise Hermès
Tam Ochiai
Vue de l'exposition de Tam Ochiai, "Tapetum Lucidum", Le Forum, Tokyo, 2021 © Nacása & Partners Inc. / Courtesy de la Fondation d'entreprise Hermès
Tam Ochiai
Vue de l'exposition de Tam Ochiai, "Tapetum Lucidum", Le Forum, Tokyo, 2021 © Nacása & Partners Inc. / Courtesy de la Fondation d'entreprise Hermès
Mathieu Copeland 2021
Mathieu Copeland, la partie coupée de l'orange Amanatsu dans "Nurturing Exhibitions", "Exhibition Cuttings", Le Forum, Tokyo, 2021 © Nacása & Partners Inc. / Courtesy de la Fondation d'entreprise Hermès
Mathieu Copeland 2021
Vue de l'installation “Nurturing Exhibitions” de Mathieu Copeland, "Exhibition Cuttings", Le Forum, Tokyo, 2021 © Nacása & Partners Inc. / Courtesy of Fondation d'entreprise Hermès
Mathieu Copeland 2021
Vue de l'installation “The Anti-Museum: An Anti-Documentary” de Mathieu Copeland, "Exhibition Cuttings", vidéo 2K, Le Forum, Tokyo, 2021 © Nacása & Partners Inc. / Courtesy of Fondation d'entreprise Hermès
À Tokyo, Le Forum est un écrin de lumière voué à l’art contemporain au cœur d’un bâtiment dessiné par Renzo Piano. En 2021, cet espace d’expositions emblématique, placé sous la direction de Reiko Setsuda, accueille trois regards hybrides issus de la scène internationale. Tam Ochiai ouvre ainsi l’année avec une proposition rétrospective, suivi par une exposition collective conçue par le commissaire invité Mathieu Copeland.

En sciences, le Tapetum Lucidum désigne la couche réfléchissante située au fond de la rétine qui fait briller les yeux de certains animaux dans la nuit. Par analogie, Tam Ochiai s’approprie ce terme pour intituler son exposition qui rassemble des œuvres au caractère vif et chargé d’humour : elles absorbent en cela une lumière qui parfois nous échappe pour la réfléchir en un éclat. Issues de différentes séries réalisées au cours des vingt-cinq dernières années, peintures, sculptures, photographies et vidéos réunies au Forum composent une rétrospective de l’artiste né au Japon en 1967 et établi à New York depuis 1990. Aucune pièce n’est autonome du point de vue narratif, chacune participant au contraire à perturber l’ensemble. Attaché à révéler des sens cachés et des relations inattendues, l’art de Tam Ochiai continue de sonder un monde protéiforme, riche de significations poétiques et de résonances complexes.

Le Forum accueille ensuite une exposition collective orchestrée par le Franco-Britannique Mathieu Copeland, commissaire invité établi à Londres. Avec le projet “Exhibition Cuttings”, il livre une métaphore de l’exposition en tant que corps organique qui grandit artificiellement, tout en recourant à sa méthode du montage à partir d’expositions passées. Le Forum est ainsi scindé en deux parties pour explorer la double signification du terme “cutting”. Un premier espace s’ouvre sur un environnement empli de sons, associant une installation sonore de Nao Nishihara à la musique composée par Phill Niblock et interprétée par Ensemble IRE, David Maranha, Stephen O’Malley, Deborah Walker, Elisabeth Smalt et le groupe vocal japonais Vox humana. Associée à la lumière qui inonde Le Forum, cette installation sonore “nourrit” un ensemble de plantes, illustrant le concept “de bouture et de greffe”. Un deuxième espace, introduit par une toile de Philippe Decrauzat, renvoie cette fois à la “coupure” imposée aux institutions culturelles par la pandémie à travers un film documentaire de Mathieu Copeland, narré par Henry Rollins et accompagné d’une bande son signée FM Einheit. En utilisant les mots clefs “couper, greffer et monter”, le commissaire propose des écosystèmes nourris par des organismes hybrides comme autant de nouveaux territoires offerts aux visiteurs.

Lieu
LE FORUM
Tokyo
Japon
Le Forum est un écrin de lumière voué à l’art contemporain au cœur d’un bâtiment dessiné par Renzo Piano.
Avec “Exhibition Cuttings”, le commissaire invité Mathieu Copeland livre une métaphore de l’exposition en tant que corps organique qui grandit artificiellement.
L’art de Tam Ochiai sonde un monde protéiforme, riche de significations poétiques et de résonances complexes.

Informations

Dates d'expositions
  • Tam Ochiai, "Tapetum Lucidum", du 21/01/2021 au 11/04/2021
  • Mathieu Copeland, "Exhibition Cuttings", ouverture prochaine
Informations pratiques

Le Forum / Ginza Maison Hermès 
8F 5-4-1 Ginza Chuo-ku 104-0061 Tokyo 
Tél: 03-3569-3300 

Du lundi au samedi, de 11h à 20h 
Le dimanche, de 11h à 19h 

Entrée libre

Commissaire

Reiko Setsuda

Découvrir aussi