Exposition à Aloft at Hermès en 2019

1 août
13 oct. 2019
Some Other Matter, Irfan Hendrian
Vue de l'exposition "Some Other Matter", Irfan Hendrian, Aloft at Hermès, 2019 © Edward Hendricks
Some Other Matter, Irfan Hendrian
Vue de l'exposition "Some Other Matter", Irfan Hendrian, Aloft at Hermès, 2019 © Edward Hendricks
Some Other Matter, Irfan Hendrian
Vue de l'exposition "Some Other Matter", Irfan Hendrian, Aloft at Hermès, 2019 © Edward Hendricks
Some Other Matter, Irfan Hendrian
Vue de l'exposition "Some Other Matter", Irfan Hendrian, Aloft at Hermès, 2019 © Edward Hendricks

Lorsque le visiteur franchit le seuil d’Aloft at Hermès à Singapour, il pénètre dans un étrange espace post-industriel. Un regard attentif permet d’expliquer ce trouble : l’installation est conçue en papier. Signée Irfan Hendrian, cette exposition ouvre une vaste réflexion sur le statut et le rôle de ce matériau, à rebours de sa fragilité présumée.

Au cœur de notre époque placée sous le signe du numérique et de l’immatériel, il est des artistes qui se démarquent par leur attachement aux processus industriels traditionnels et aux documents imprimés. L’artiste, graveur et designer graphique Irfan Hendrian, né en 1987 aux États-Unis, est l’un d’eux. Invité à exposer à Aloft at Hermès, il nous propose d’explorer les conséquences des progrès technologiques sur notre relation au papier, en invoquant, en guise de titre, “Some Other Matter”, soit “une autre matière”. 

Bienvenue, ainsi, dans un espace aux allures de bâtiment désaffecté où le papier donne l’illusion de la brique ou du béton, voire crée une boucle avec sa matière d’origine : le bois. “Je souhaite présenter le papier comme un matériau différent inscrit dans un processus industriel, explique l’artiste, vu comme une matière en volume, lourde et solide, à l’encontre de ses supposées caractéristiques. Il s’agit de repenser notre relation avec le matériau, notre interaction quotidienne avec lui et ses effets sur l’histoire et la nature, pour l’imprégner, in fine, de nouveaux souvenirs, sens et valeurs.”

C’est donc une installation globale, aux accents post-industriels, dans laquelle le visiteur pénètre en entrant à Aloft at Hermès. Des machines, des outils abandonnés, des éléments structurels sont reproduits en papier, comme un hommage aux maisons d’édition de Bandung, en Indonésie, où l’artiste est installé. Tombées en désuétude, celles-ci témoignaient autrefois d’une importante tradition d’impression industrielle.

En imposant le papier comme matériau de construction, Irfan Hendrian montre combien celui-ci peut endosser une force et une solidité inédites à rebours de sa matérialité classique. Il offre dès lors une multitude de possibles, qui renouvellent notre regard sur cette matière. Familier des explorations formelles, l’artiste déploie à Aloft at Hermès une démarche qui n’est pas sans rappeler le Bauhaus : réduire, simplifier les formes, aller à l’essentiel pour toucher au sublime.

Lieu
Aloft at Hermès
Singapour
Singapour
L’artiste, graveur et designer graphique Irfan Hendrian reste attaché aux processus industriels traditionnels et aux documents imprimés.
Cette exposition ouvre une vaste réflexion sur le statut et le rôle du papier, à rebours de sa fragilité présumée.
Des machines et outils abandonnés sont reproduits en papier, comme un hommage aux anciennes maisons d’édition de Bandung.

Informations

Dates de l'exposition

Irfan Hendrian, "Some Other Matter" du 01/08/2019 au 13/10/2019

Informations pratiques

Aloft at Hermès, Singapour
541 Orchard Road, Liat Towers, Singapour

Ouvert tous les jours, de 10h30 à 20h

Entrée libre

Commissaire

Emi Eu