Élan, une école de l’égalité des chances pour la danse

2021
2022
Élan au Centre national de la danse, année scolaire 2021-2022 © Christophe Berlet
Élan au Centre national de la danse, année scolaire 2021-2022 © Christophe Berlet
Élan au Centre national de la danse, année scolaire 2021-2022 © Christophe Berlet
Élan est un dispositif créé en 2021 par le Centre national de la danse, qui vise à préparer de jeunes danseurs issus des conservatoires de Seine-Saint-Denis aux concours exigeants des écoles nationales supérieures. En soutenant Élan dans le cadre de son programme Artistes dans la Cité, la Fondation d’entreprise Hermès s’engage en faveur de la formation des talents de demain, au-delà des assignations sociales.

Partant du constat que les artistes qui évoluent dans le secteur de l’art chorégraphique ne sont pas représentatifs de la diversité de notre société, ce dispositif inédit offre à des adolescents économiquement fragilisés un complément de formation afin qu’ils puissent envisager une carrière professionnelle dans le domaine de la danse – ambition souvent écartée en raison de barrières symboliques et financières. La création chorégraphique a besoin de la diversité afin de rester vivante, inventive et inscrite dans son époque. Accompagner dans cette voie professionnelle des artistes issus de milieux moins favorisés est nécessaire pour leur accomplissement, mais aussi crucial pour continuer de stimuler la créativité de ce secteur.

Pour sa première année de mise en œuvre, Élan s’inscrit avant tout à une échelle locale, à l’appui du CN D, de ses ressources et de son implantation au sein d’un territoire séquano-dionysien marqué par de fortes inégalités sociales. La précocité de l’apprentissage de la danse requiert d’intervenir très en amont afin de prévenir les risques de décrochage des élèves les plus fragiles. Élan s’adresse ainsi à des jeunes de 15 à 18 ans pratiquant la danse à un niveau avancé, inscrits en troisième cycle dans un conservatoire à Aubervilliers / La Courneuve, Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Pantin, Le Blanc-Mesnil, Montreuil ou encore Bagnolet.

Il leur sera proposé non seulement de progresser d’un point de vue artistique, mais aussi de se forger une culture chorégraphique solide et de gagner en confiance. Cette année dite “accélératrice” leur permettra de confirmer leur engagement dans une formation artistique professionnelle et, le cas échéant, de consolider ce choix avec toutes les ressources à disposition (méthodologie, orientation, bagage culturel…). Dès la rentrée scolaire 2021-2022, une première promotion de douze à quinze élèves recrutés sur audition bénéficiera d’un accompagnement artistique de 450 heures dispensées au CN D au cours des week-ends et des vacances scolaires qui leur permettra d’intégrer un cursus d’excellence.

Créé et piloté par le CN D avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès, coordonné par Raphaëlle Delaunay et Christophe Ives, ce dispositif Égalité des chances est le premier du genre sur le territoire français. Cette première année permettra au CN D et aux conservatoires partenaires de tester la formule retenue en vue de pérenniser le dispositif Élan en Seine-Saint-Denis.

Disciplines
Solidarité
France
Ce dispositif inédit offre à des adolescents économiquement fragilisés une formation dédiée afin qu’ils puissent envisager une carrière professionnelle dans la danse.
Véritable année “accélératrice”, cette formation permet aux participants de consolider ce choix avec toutes les ressources à disposition.
Recrutés sur audition, douze à quinze élèves suivront au CN D une formation annuelle de 450 heures qui leur permettra d’intégrer un cursus d’excellence.

Information

  • Informations pratiques

    L'appel à candidatures pour la deuxième promotion de la formation Élan est ouvert jusqu'au 1er juin 2022 sur le site du CN D

Découvrir aussi