"Formes simples"

13 juin 2014
5 janv. 2015
Formes simples Centre Pompidou Metz
Vue de l’exposition "Formes simples", Centre Pompidou-Metz © Centre Pompidou-Metz / Rémi Villaggi
Formes simples Centre Pompidou Metz
Vue de l’exposition "Formes simples", Centre Pompidou-Metz © Centre Pompidou-Metz / Rémi Villaggi
Formes simples Centre Pompidou Metz
Vue de l’exposition "Formes simples", Centre Pompidou-Metz © Centre Pompidou-Metz / Rémi Villaggi
Formes simples Centre Pompidou Metz
Vue de l’exposition "Formes simples", Centre Pompidou-Metz © Centre Pompidou-Metz / Rémi Villaggi
Simple Forms: Contemplating Beauty, Mori Art Museum
Vue de l’exposition "Simple Forms: Contemplating Beauty", Mori Art Museum, Tokyo © Furukawa Yuya
Avec "Formes simples", la Fondation s’engage, en 2014, dans une aventure aussi enthousiasmante qu’inédite : la conception et la production d’une exposition en partenariat avec une institution publique, le Centre Pompidou-Metz. Imaginée de concert avec Laurent Le Bon, son directeur, et Jean de Loisy, à qui le commissariat est confié, l’exposition est consacrée aux formes simples et universelles qui ont inspiré la modernité.

Un œuf d’autruche, une tête cycladique, un vase lune coréen, un bourgeon sculpté par Jean Arp ou une installation d’Anish Kapoor : il est des formes qui transcendent les cultures, les aires géographiques et le temps. Bien qu’issues de processus divergents, elles ont en commun d’être simples, évidentes, pleines. Étrangement familières, elles traduisent une énergie et font souvent écho à la nature. Or, ces formes, apparues dans l’art occidental il y a plus de quinze mille ans et nombreuses jusqu’au deuxième millénaire av. J.-C., semblent en avoir soudainement disparues… Avant de réapparaître au milieu du XIXe siècle, puis de devenir emblématiques de l’esthétique moderne au XXe.

Interrogeant la modernité à travers le prisme de cet héritage formel de sociétés anciennes, l’exposition réunit plus de 200 pièces au Centre Pompidou-Metz. Tout au long du parcours, influences, références et convergences se révèlent infinies. Un cheminement qui trouve son prolongement dans les pages du catalogue coédité par l’institution messine et la Fondation.

Forte de son succès public et de la reconnaissance critique, l’exposition est repensée en 2015 avec un second partenaire muséal, le Mori Art Museum de Tokyo. Sous le titre "Simple Forms: Contemplating Beauty", cette nouvelle version de l’exposition s’enrichit d’une sélection inédite de pièces, ouvrant un dialogue rare entre des chefs-d’œuvre modernes issus des collections françaises, des céramiques rituelles nipponnes, des représentations anciennes de l’Enso ou des créations contemporaines inédites. Cette exposition ambitieuse marque également la réouverture du musée tokyoïte et fait l’objet d’un catalogue dédié.

Rendue possible grâce à une conception nouvelle du partenariat privé-public, l’exposition marque une étape importante dans l’engagement de la Fondation d’entreprise Hermès en faveur d’un mécénat éthique. Elle offre par ailleurs de multiples échos à l’attention portée par la Fondation aux gestes créateurs déployés par l’être humain pour façonner l’objet, l’outil, l’œuvre.

Lieu
Centre Pompidou-Metz
Metz
France
Avec "Formes simples", la Fondation s’engage dans la conception et la production d’une exposition en partenariat avec une institution publique.
Interrogeant la modernité à travers le prisme des formes simples, universelles, l’exposition réunit plus de 200 pièces au Centre Pompidou-Metz.
L’exposition est ensuite repensée avec un second partenaire muséal, le Mori Art Museum de Tokyo.

Informations

"Formes simples" au Centre Pompidou-Metz

"Formes simples", Centre Pompidou-Metz, France, du 13/06/2014 au 05/01/2015.

  • Commissaires : Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo, Paris.
  • Commissaires associées : Sandra Adam-Couralet ; Mouna Mekouar.
"Simple Forms: Contemplating Beauty" au Mori Art Museum, Tokyo

"Simple Forms: Contemplating Beauty", Mori Art Museum, Tokyo, Japon, du 25/04/2015 au 04/07/2015. Exposition organisée par le Mori Art Museum, le Centre Pompidou-Metz et la Fondation d’entreprise Hermès.

  • Commissaires : Jean de Loisy ; Fumio Nanjo, directeur du Mori Art Museum.
  • Commissaires associées : Sandra Adam-Couralet, commissaire indépendante ; Reiko Tsubaki, commissaire associée au Mori Art Museum.

Partenaires :
Ambassade de France/Institut français du Japon ; Fondation franco-japonaise Sasakawa.