Expositions à Aloft at Hermès de 2008 à 2016

22 mai 2008
28 oct. 2016
Yeondoo Jung
Yeondoo Jung, vue de l'exposition "Ordinary Paradise", 2010 © Edward Hendricks
Dawn Ng
Dawn Ng, vue de l'exposition "How to disappear into a rainbow", 2016 © Masao Nishikawa
Flavia Da Rin
Flavia Da Rin, vue de l'exposition "Discovery and Journey, des mondes imaginaires", 2008 © Edward Hendricks
Heman Chong
Heman Chong, vue de l'exposition "The End Depends On The Beginning...", 2008 © Edward Hendricks
Stanley Wong
Stanley Wong, "Show Flat 04", 2013 © Edward Hendricks
Inauguré à Singapour en 2007, Aloft at Hermès (anciennement Third Floor) a depuis accueilli nombre de projets d’artistes, spécifiquement imaginés pour le lieu. De 2008, année où la galerie rejoint le domaine d’action de la Fondation d’entreprise Hermès nouvellement créée, à 2016, seize jeunes artistes issus de tous horizons ont ainsi été invités à penser une exposition personnelle. Autant d’univers aux formes et aux enjeux propres, dévoilés en résonnance avec une thématique annuelle imaginée par la commissaire de l’espace, Emi Eu.

Chaque année, Aloft at Hermès ouvre ses portes à de jeunes artistes contemporains dont les œuvres sont créées spécialement pour l’espace, à l’invitation de sa commissaire. Les sculptures en bois de Ranjani Shettar, la pièce remplie de motifs floraux de Shinji Ohmaki et les créatures perdues dans une forêt enchantée de Flavia Da Rin attirent notre attention sur la beauté fragile de notre environnement naturel. Les récits d’origine et d’appartenance se mêlent dans l’installation imitant le café familial de Rei Sato, dans le récit du retour du fils prodigue de Christine Ay Tjoe et dans la topographie personnelle de Luis Terán. Ming Wong recrée la magie du cinéma de Luchino Visconti tandis que les œuvres des vidéastes Joo Choon Lin et Yeondoo Jung intensifient la perception que nous avons de notre environnement, et rivalisent avec les interrogations de Heman Chong sur la fin et le commencement. Les projets de Nadim Abbas et Stanley Wong font émerger de nouvelles réflexions sur l’habitation et sa signification, tandis que les artistes Aiko Tezuka et Ran Hwang interrogent l’évolution de la matérialité à l’ère du numérique. À la suite d’une année de fermeture pour travaux, la réouverture de l’espace en 2016 est célébrée en lien avec le thème de l’horizon. Un horizon indéniablement ouvert au sensible, jouant avec Dawn Ng sur la juxtaposition de blocs de couleur pastel et de panneaux réfléchissants, ou matérialisé par Agathe de Bailliencourt à travers une multitude de petits cailloux peints à la main.

Lieu
Aloft at Hermès
Singapour
Aloft at Hermès ouvre ses portes à de jeunes artistes contemporains dont les œuvres sont créées spécifiquement pour l’espace.
De 2008 à 2016, seize artistes issus de tous horizons ont ainsi été invités à réaliser une exposition personnelle.
Autant d’univers aux formes et aux enjeux propres, dévoilés en résonnance avec une thématique annuelle imaginée par la commissaire, Emi Eu.

Informations

Informations pratiques

Aloft at Hermès, Singapour
541 Orchard Road, Liat Towers, Singapour

Ouvert tous les jours, de 10h30 à 20h

Entrée libre

Commissaire

Emi Eu