Manufacto 2017-2018

sept. 2017
juin 2018
Manufacto
Manufacto, la fabrique des savoir-faire © Benoît Teillet
Manufacto
Manufacto, la fabrique des savoir-faire © Benoît Teillet
Manufacto
Trousse en cuir fabriquée dans le cadre de Manufacto © Benoît Teillet
Manufacto, la fabrique des savoir-faire a vu le jour l’an dernier. Une année pilote au bilan positif qui a permis de développer le programme à plus grande échelle pour cette seconde édition. Et une ouverture aux gestes spécifiques au métier de sellier-garnisseur.

En 2017, l’action de Manufacto s’étend à vingt établissements scolaires, près de 600 élèves bénéficiaires dans les académies de Paris, Créteil et Nice. En plus des gestes créateurs propres aux métiers du bois et du cuir, le programme s’ouvre cette année à ceux spécifiques au métier de sellier-garnisseur. Mené grâce à un dialogue complice avec le rectorat de Paris, de Créteil et de Nice, en collaboration avec les Compagnons du Devoir et du Tour de France, et en partenariat avec l’école Camondo, Manufacto, la fabrique des savoir-faire élargit son action grâce à l’engagement d’un nouveau partenaire, la villa Noailles, à Hyères.

Transformer la matière et réaliser un objet. Une ouverture à l’univers de l’artisanat et à ses gestes créateurs. Tant pour valoriser les métiers de la main que pour permettre aux élèves de se découvrir de nouvelles aptitudes à travers des enseignements "non académiques". Une mise en lumière de valeurs telles que la transmission, l’entraide et l’exigence.

Chaque classe impliquée au sein du programme Manufacto, participe à un cycle de douze ateliers de pratique technique. Une inscription dans la durée, qui fait de cette initiation une expérience structurante.

Le cycle se déroule pendant le temps scolaire, en salle de classe. Des visites d’atelier sont aussi planifiées avec les établissements. Observation, questionnements sur le rôle des objets, les formes et les matières. Si l’objet fini est l’objectif, chaque étape de sa réalisation est une promesse de rencontres, de découvertes et de plaisir de faire. Et à l’issue du cycle, chaque élève conserve l’objet qu’il a lui-même réalisé.

Caroline Ziegler & Pierre Brichet, du studio BrichetZiegler, professeurs à l’école Camondo ont spécifiquement imaginé dix objets (lampes, tabouret, haut-parleurs, trousse, pochette, porte-documents…) répondant à un cahier des charges exigeant et prenant en compte l’âge des élèves impliqués et les gestes spécifiques à leur élaboration. Un carnet de bord est remis à chaque élève pour l’accompagner dans la compréhension des matières, des outils et des gestes nécessaires à la fabrication artisanale de l’objet.

Pour l’année scolaire 2017/2018, un collège situé à Hyères et un lycée à Toulon sont les premiers établissements hors Île-de-France à participer au programme Manufacto. Ils sont accompagnés par la villa Noailles et un Compagnon du Devoir, de la menuiserie Apsara (agglomération toulonnaise), et de l’assistance des étudiants en design de l’école supérieure d’art et de design de Toulon Provence Méditerranée. Manufacto est amené à s’étendre en partenariat avec d’autres rectorats.

Disciplines
Artisanat
Design
France
Transformer la matière et réaliser un objet. Une ouverture à l’univers de l’artisanat et à ses gestes créateurs.
Chaque classe impliquée au sein du programme Manufacto, participe à un cycle de douze ateliers de pratique technique.
Tant pour valoriser les métiers de la main que pour permettre aux élèves de se découvrir de nouvelles aptitudes à travers des enseignements "non académiques".