Soutien à l’Iddri

2009
2016
IDDRI
© DR
Iddri
Soutien au projet de recherche "Biodiversité locale et gouvernance de chaînes de valeurs globales" de l’Iddri, programme 2015-2017 © Iddri
L’Iddri est un institut indépendant de recherche qui a pour objectif de faciliter la transition vers le développement durable. Il en identifie les conditions et propose des outils pour le placer au cœur des relations internationales et des politiques publiques et privées. De 2009 à 2016, la Fondation d’entreprise Hermès finance certains travaux de l’Iddri. Partenaires, les deux institutions organisent conjointement deux appels à projets internationaux, ainsi que des conférences.

Fondé à Paris en 2001, l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) réunit une équipe pluridisciplinaire et internationale, majoritairement composée de chercheurs. La Fondation s’en rapproche dès 2008 afin de bénéficier de son expertise et de définir des projets à mener. Les institutions se reconnaissent des problématiques et des valeurs communes. Elles partagent un même constat : à l’origine des savoir-faire se trouve souvent une matière première, extraite, récoltée et transformée par des artisans sur des territoires et écosystèmes qu’ils ont appris à gérer pour que leur travail soit le plus durable possible. Dans l’ensemble de ses domaines d’action, la Fondation est toujours respectueuse du temps long induit par la recherche, un paramètre indispensable à la compréhension d’un sujet tel que celui de la biodiversité. Elle est par ailleurs consciente que le savoir issu de la recherche scientifique est indispensable à la compréhension de notre impact actuel et futur sur la biodiversité. Enfin, les deux organismes se retrouvent dans une approche pluridisciplinaire, et ont le goût de la transmission auprès du plus grand nombre.

En 2011, le premier appel à projets “Biodiversité et savoirs locaux” lancé par la Fondation en partenariat avec l’Iddri a pour enjeu de favoriser l’innovation dans les interfaces entre producteurs locaux et consommateurs. Une attention particulière est portée sur les savoir-faire à l’origine des productions locales et leur incidence sur le maintien de la biodiversité. Deux projets sont retenus et bénéficient du soutien de la Fondation. Il s’agit de “Micromégas” (France – Maroc) de l’Institut agronomique méditerranéen de Montpellier, et de “From Biocultural Community Protocols to the Ark of Livestock Biodiversity” (Inde – Pakistan – Kenya) de la League for Pastoral Peoples and Endogenous Livestock Development.

En 2013, un second appel à projets est lancé. Intitulé “Dynamiques d’adaptation et hétérogénéité des savoirs locaux face aux processus de standardisation”, il distingue les projets Système Agricole Traditionnel du Rio Negro, Nord-Ouest du Brésil de l’IRD, Institut de recherche pour le développement, “FloreS” de l’Université de Lausanne – Institut de géographie et durabilité, et “RESEMINA” de Swissaid, programme Colombie. Les équipes lauréates bénéficient d’un soutien financier de deux ans pour accompagner différentes communautés dans la préservation d’un écosystème particulier, par le biais de savoirs et savoir-faire locaux.

En complément de ces grandes actions, le partenariat avec l’Iddri se traduit à travers l’organisation de plusieurs conférences. Celles-ci réunissent des scientifiques autour de problématiques communes, afin de partager l’avancée de leurs recherches au-delà des milieux strictement spécialisés. La Fondation accompagne également plusieurs actions pilotées par l’Iddri, à l’image du programme de recherche INVALUABLE, lancé en 2012 avec le concours de neuf partenaires européens. En 2015, elle contribue financièrement au projet de recherche “Biodiversité locale et gouvernance de chaînes de valeurs globales”. Dans le contexte de la COP21, elle rend enfin possible la réalisation d’une vidéo pédagogique destinée à sensibiliser un large public aux enjeux environnementaux.

Disciplines
Biodiversité
De 2011 à 2016, la Fondation et l’Iddri organisent conjointement deux appels à projets internationaux.
La Fondation et l’Iddri dressent un même constat : à l’origine des savoir-faire se trouve souvent une matière première.
Les deux institutions partagent le goût de la transmission auprès du plus grand nombre.

Informations