Soutien à La Soie des Hellènes

2014
2017
La Soie des Hellènes
© La Soie des Hellènes
La Soie des Hellènes
© La soie des Hellènes
De 2014 à 2017, la Fondation d’entreprise Hermès soutient l’action de La Soie des Hellènes, une association visant à relancer la tradition séricicole d’un village grec pour l’inscrire dans le marché contemporain. À travers la renaissance de cette activité économique, c’est la transmission de gestes porteurs d’un savoir-faire ancestral qui se joue.

Au XIXe siècle, le village de Soufli était un pôle majeur de sériciculture en Europe. Aujourd’hui, ce village de Thrace orientale lutte pour perpétuer la culture locale et relancer son économie artisanale. Pour cela, il s’agit de raviver la culture du mûrier dans le respect de la biodiversité locale, de transmettre les savoir-faire auprès des jeunes générations et de moderniser certains équipements présents.

Lors de sa création en 2014, La Soie des Hellènes a d’abord entrepris de restaurer et de transformer un vieux bâtiment en une magnanerie. Le lieu, à taille humaine, offre depuis les conditions adéquates à des élevages de vers à soie de qualité. L’association a également permis à un couple de sériciculteurs et à leur fils d’actualiser des savoir-faire transmis de génération en génération, afin de favoriser la création de beaux cocons. Du dévidage des cocons au tissage, Soufli renoue ainsi avec des gestes créateurs ancestraux, tout en les prolongeant.

Une fois la soie produite, une attention particulière sera portée au design des créations. Le souhait formulé est de produire une soie originale de grande qualité, proche du koukoulariko, une étoffe inusable et intemporelle autrefois tissée pour couvrir tous les besoins domestiques. Les koukoulariko ainsi conçus verront toutefois leur stylisme et leurs couleurs soigneusement adaptés au goût de l’époque.

Disciplines
Biodiversité
Soufli
Grèce
La Soie des Hellènes relance la tradition séricicole d’un village grec pour l’inscrire dans le marché contemporain.
Des sériciculteurs actualisent des savoir-faire transmis de génération en génération.
Du dévidage au tissage, Soufli renoue avec des gestes créateurs ancestraux, tout en les prolongeant.