Prix Émile Hermès, faire émerger l’innovation

Prix Émile Hermès 2016 © BABEL
Prix Émile Hermès 2016 © BABEL
Prix Émile Hermès 2016, exposition des prototypes à l’Espace Commines, Paris © Pierre & Maurice
Prix Émile Hermès 2016, exposition des prototypes à l’Espace Commines, Paris © Pierre & Maurice
Prix Émile Hermès 2016, 1er Prix : Jean-Simon Roch, projet Vibrato, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, 1er Prix : Jean-Simon Roch, projet Vibrato, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, 2e Prix : Victoria Gravelier, projet Talu, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, 2e Prix : Victoria Gravelier, projet Talu, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, 3e Prix ex-aequo : Léa Péreyre et Claire Pondard, projet Demi-jour, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, 3e Prix ex-aequo : Léa Péreyre et Claire Pondard, projet Demi-jour, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, 3e Prix ex-aequo : Mathieu Lang, projet Luc, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, 3e Prix ex-aequo : Mathieu Lang, projet Luc, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, exposition des prototypes à l’Espace Commines, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2016, exposition des prototypes à l’Espace Commines, Paris © BABEL / Wearemb
Prix Émile Hermès 2014 © BABEL
Prix Émile Hermès 2014 © BABEL
Prix Émile Hermès 2014, exposition des prototypes à l’Espace Commines, Paris © Marc Domage
Prix Émile Hermès 2014, exposition des prototypes à l’Espace Commines, Paris © Marc Domage
Prix Émile Hermès 2011 © BABEL
Prix Émile Hermès 2011 © BABEL
Prix Émile Hermès 2011, 1er Prix : Arnaud Le Cat, Esther Bacot et Luther Quenum, projet Shelved Cooking, Paris © DISKO
Prix Émile Hermès 2011, 1er Prix : Arnaud Le Cat, Esther Bacot et Luther Quenum, projet Shelved Cooking, Paris © DISKO
Prix Émile Hermès 2011, 2e Prix : Daniel Abendroth et Andreas Meinhardt, projet H-Agent, Paris © DISKO
Prix Émile Hermès 2011, 2e Prix : Daniel Abendroth et Andreas Meinhardt, projet H-Agent, Paris © DISKO
Prix Émile Hermès 2011, 3e Prix : Jarl Fernaeus, projet Ecojoe Stove, Paris © DISKO
Prix Émile Hermès 2011, 3e Prix : Jarl Fernaeus, projet Ecojoe Stove, Paris © DISKO
Attentive à la rencontre entre la prospective et les savoir-faire qui permettent de construire un monde meilleur, la Fondation d’entreprise Hermès a organisé entre 2008 et 2016 le Prix Émile Hermès, concours international thématique dont l’objectif était d’accompagner la recherche en design et l’émergence de nouveaux talents.

Chauffer, se chauffer, réchauffer en 2011, Un temps pour soi, en 2014 ou encore Jouer en 2016. Depuis sa création, tous les deux ans, le Prix Émile Hermès sollicitait à l’international les projets prospectifs, innovants et originaux de jeunes designers. Ils ont ainsi été invités à réfléchir sur les évolutions de nos modes de vie autour d’une thématique. La question du sens des propositions est primordiale. L’environnement et les savoir-faire sont au centre des projets des designers. Entre création et savoir-faire, jusqu’à la réalisation d’un prototype sur lequel ils conservent tous les droits, d’édition en particulier

Un jury international sélectionnait dans un premier temps les finalistes, et les suivait dans la réalisation de leurs projets, avant de distinguer trois projets. Les lauréats ont reçu une dotation financière destinée à donner une impulsion à leur carrière. La remise des prix et une exposition en ligne ont assuré aux lauréats une visibilité internationale.

Lors de la quatrième et dernière édition, en 2016, le jury, présidé par Matali Crasset, a récompensé Jean-Simon Roch pour Vibrato (1er prix – France) : un boîtier en bois équipé d’un électro-aimant qui met en mouvement une lame de métal dissimulée sous une feuille de papier. Le système permet de faire vibrer des objets ou formes posés sur une feuille, créant un ballet toujours différent. Talu, de Victoria Gravelier (France) a obtenu le 2è prix. Jeu de construction composé de 28 modules en mousse à grande échelle, avec lequel il est possible de créer des sièges, une ville, un parcours… comme avec des Kapla ou des Lego. Luc de Mathieu Lang (Suisse), se voit décerner le 3è prix ex æquo, avec une nouvelle typologie de cadavre exquis, composé d’un système de feuilles intercalées entre deux plateaux circulaires. Demi-jour de Léa Pereyre et Claire Pondard (Suisse) est aussi récompensé du 3ème prix. Jeu d’ombres chinoises qui prend la forme d’une collection de cartes en papier cartonné à fixer sur le dos d’un smartphone, à la manière d’une coque. Dans l’obscurité d’une pièce, les formes en relief des cartes sont projetées, en activant la lampe torche ou le flash du smartphone.

Ce programme a depuis laissé place à un accompagnement plus développé dans le cadre de l’Académie des savoir-faire de la Fondation.

Disciplines
Design
Depuis sa création, tous les deux ans, le Prix Émile Hermès sollicite à l’international les projets prospectifs, innovants et originaux de jeunes designers.
L’environnement et les savoir-faire sont au centre des projets des designers. Entre création et savoir-faire, jusqu’à la réalisation d’un prototype.
La remise des prix et une exposition en ligne ont assuré aux lauréats une visibilité internationale.