New Settings 2020

mars 2020
déc. 2021
Joris Lacoste, Suite n°3 © Frederic Lovino
Joris Lacoste, "Suite n°3" © Frederic Lovino
Clédat & Petitpierre, "Les Merveilles" © Yvan Clédat
Clédat & Petitpierre, "Les Merveilles" © Yvan Clédat
Théo Mercier, Big Sisters © Erwan Fichou
Théo Mercier, "Big Sisters" © Erwan Fichou
Vincent Dupont, Cinq apparitions successives © Marc Domage
Vincent Dupont, "Cinq apparitions successives" © Marc Domage
Dix ans après sa création, le programme New Settings se déploie désormais tout au long de l’année : les treize spectacles de cette nouvelle édition sont ainsi présentés en Île-de-France lors de temps forts entre l’automne et les prémices de l’été. Accompagnées en amont par la Fondation d’entreprise Hermès suite à un appel à projets international, ces treize propositions buissonnières se distinguent par leur transversalité intrinsèque et par l’exploration audacieuse de territoires inédits. Ainsi les artistes soutenus dans le cadre de New Settings contribuent-ils à élargir les horizons des arts de la scène.

La dixième édition de New Settings propose au public trois temps forts pour épouser au mieux les rythmes de création et assurer dans les meilleures conditions la diffusion des spectacles avec la complicité des institutions partenaires du programme. Pour la Fondation d’entreprise Hermès, cette attention portée à la production des spectacles jusqu’au moment de leur partage avec le public répond à son ambition d’accompagner les artistes avec exigence, et de la manière la plus adaptée.

La première partie de cette programmation 2020-2021 s’ouvre à l’automne et ne manque pas de piquant, entre les Big Sisters aussi mystérieuses que fascinantes de Théo Mercier et Steven Michel, les créatures fantasmagoriques de Clédat & Petitpierre réunies dans Les Merveilles, ou encore le feu d’artifice haut en couleur orchestré par Euripides Laskaridis dans Elenit. D’autres projets invitent à partager des sensations universelles, comme la fuite du temps avec Cascade de Meg Stuart ou l’effacement de la mémoire avec Memory Loss signé Ann Van den Broek. Enfin avec l’Encyclopédie de la parole. Suite n°4, Joris Lacoste, Ictus, Pierre-Yves Macé et Sébastien Roux invitent à écouter des voix, comme jamais auparavant. Autant de formes qui se jouent des codes pour mieux déjouer les attentes du public.

Le printemps 2021 est pour sa part placé sous le signe des arts plastiques qui irriguent fortement les trois spectacles au Théâtre de la Cité internationale, en écho au croisement des disciplines cher à la Fondation d’entreprise Hermès. Lorsque les pratiques artistiques se déplacent, elles se nourrissent mutuellement dans une hybridation bienvenue. Dans Cinq apparitions successives, c’est grâce à une technologie évanescente que le chorégraphe Vincent Dupont consolide paradoxalement sa déclinaison dansée sur l’apparition. En transposant sur scène son dispositif filmique, Ariane Loze se frotte, avec Bonheur Entrepreneur, à la contrainte du temps du spectacle et étoffe l’expérience de son public, tandis que, dans sa réflexion sur La Valeur de la vie, Julien Prévieux traduit chorégraphiquement notre rapport absurde aux chiffres. Trois spectacles dont les modalités plastiques, performatives voire expérimentales témoignent du renouvellement des formes scéniques.

Pour engager l’été, le dernier volet de cette édition 2020-2021 invite à regarder au loin avec trois projets marqués par une dimension programmatique, voire prospective. Leurs processus de création explorent différentes façons de traiter l’image : à partir des souvenirs d’œuvres antérieures dans le Without References signé Cindy Van Acker, ou sous la forme d’une expérience cinématographique, qu’elle soit appliquée aux mouvements du corps chez Marco da Silva Ferreira & Jorge Jácome dans SIRI, ou qu’elle renouvelle l’écriture théâtrale chez Cyril Teste qui s’empare de La Mouette. Chacun de ces dispositifs aboutit à des formes buissonnières qui bousculent, le moment venu, notre expérience de spectateur. Ces pièces ambitieuses ont pu bénéficier d’un temps de création augmenté grâce au soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de New Settings. Les voici maintenant programmées pour clore cette édition non sans panache.

Cette nouvelle sélection témoigne par ailleurs de la fidélité marquée par la Fondation à des artistes déjà accompagnés lors des éditions précédentes de New Settings, à l’image de Cyril Teste, Théo Mercier, Vincent Dupont, Euripides Laskaridis, Joris Lacoste ou encore Clédat & Petitpierre.

 

France
Suite à un appel à projets international, les artistes sélectionnés sont accompagnés par la Fondation d’entreprise Hermès en production puis dans la diffusion de leurs spectacles.
La dixième édition de New Settings propose au public trois temps forts, qui épousent au mieux les rythmes de création.
Ces treize propositions buissonnières se distinguent par leur transversalité intrinsèque et par l’exploration audacieuse de territoires inédits.

Informations

Spectacles présentés en Île-de-France

En partenariat avec le Théâtre de la Villele Centre Pompidoule Théâtre de la Cité internationalele Théâtre Nanterre-Amandiersle Festival d'Automne.

 

Au Théâtre de la Cité internationale à Paris :

  • Clédat & Petitpierre, Les Merveilles
  • Euripides Laskaridis, ELENIT
  • Ann Van Den Broek, Memory Loss
  • Vincent Dupont, Cinq apparitions successives
  • Ariane Loze, Bonheur Entrepreneur (EN : Business Happiness)
  • Julien Prévieux, La valeur de la vie

À la MC 93, Maison de la culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny :

  • Joris Lacoste, Ictus, Pierre-Yves Macé & Sébastien Roux, Encyclopédie de la parole, suite N°4
  • Cindy Van Acker, Without References
  • Cyril Teste, LA MOUETTE

À Nanterre-Amandiers – Centre dramatique national :

  • Meg Stuart, CASCADE

Au Théâtre des Abbesses :

  • Marco Da Silva Ferreira & Jorge Jácome, SIRI

Au Centre Pompidou :

  • Théo Mercier & Steven Michel, BIG SISTERS
Pour en savoir plus

Calendrier des spectacles 2020 à venir.