New Settings 2018

19 sept.
18 déc. 2018
Émilie Rousset, Rencontre avec Pierre Pica
Émilie Rousset, "Rencontre avec Pierre Pica", 2018 © Ph. Lebruman
Hiroshi Sugimoto, Sambasô danse divine
Hiroshi Sugimoto, "Sambasô, danse divine", 2018 © Odawara Art Foundation
Anagoor, ORESTEA/Agamennone, Schiavi, Conversio
Anagoor, "ORESTEA/Agamennone, Schiavi, Conversio", 2018 © Giulio Favotto
Lia Rodrigues, Fúria
Lia Rodrigues, "Fúria", 2018 © Sammi Landweer
Ola Maciejewska, Dance Concert
Ola Maciejewska, "Dance Concert", 2018 © Martin Argyroglo
À l’automne 2018, New Settings réunit treize spectacles soutenus en production, puis présentés en Île-de-France. Deux spectacles sont par ailleurs présentés à New York. Leur format et leur esthétique diffèrent, mais tous ont été imaginés par des artistes qui prennent le risque de s’aventurer là où on ne les attend pas. La Fondation d’entreprise Hermès accompagne ces créateurs, du studio au plateau, et permet la diffusion de leurs œuvres grâce à des représentation dans des institutions complices.

À travers son programme New Settings, la Fondation soutient chaque année des artistes qui expérimentent des formes buissonnières, à la lisière entre les arts de la scène et les arts visuels. Dans le cadre de cette huitième édition, la chorégraphe Vera Mantero s’inspire des recherches théoriques d’Ernesto de Sousa sur les arts populaires portugais. Le photographe Hiroshi Sugimoto poursuit son exploration des grands genres de la tradition théâtrale japonaise, tandis que l’artiste plasticienne Virginie Yassef se confronte à l’espace scénique en adaptant une pièce du maître américain de la littérature d’anticipation, Ray Bradbury. La metteuse en scène Émilie Rousset et la réalisatrice Louise Hémon ajoutent, quant à elles, un nouveau chapitre à leur collaboration en rejouant sur le plateau les conditions d’un débat présidentiel télévisé.

Depuis sa création, New Settings a régulièrement accompagné des artistes à des moments charnières de leurs parcours. Ainsi, cette année, de la compagnie Anagoor, Lion d’argent du 46e Festival international de théâtre de Venise, dont la reprise de l’Orestie d’Eschyle offre une grande fresque visuelle et poétique. Ou du nouveau spectacle de Nora Chipaumire autour de l’adolescence au féminin, présenté à Paris, au Théâtre de la Cité internationale, ainsi qu’à New York, avec le FIAF (French Institute Alliance Française). À l’instar du Grand Débat, qu’elle cosigne avec Louise Hémon, la seconde création d’Émilie Rousset soutenue dans le cadre de New Settings figure également au programme du Festival d’Automne à Paris.

Une édition après l’autre, il s’agit toujours d’accompagner des projets aussi ambitieux que singuliers. Cette année, Jeanne Candel explore d’autres possibilités de mise en espace de la musique, tandis que le chorégraphe Christos Papadopoulos bénéficie d’une nouvelle opportunité de se produire sur la scène du Théâtre de la Ville, aux Abbesses. Sa pièce réunit une dizaine de danseurs dont les mouvements coordonnés expriment alternativement l’attraction et la répulsion. Une dizaine de danseurs interprètent également la nouvelle création de Lia Rodrigues, qui se joue successivement en deux lieux, à Chaillot – Théâtre national de la Danse, puis au Centquatre-Paris, et figure au programme du Festival d’Automne à Paris.

La Fondation marque sa fidélité à plusieurs artistes en les accompagnant sur le long terme. Après sa participation à New Settings en 2016, Ola Maciejewska s’inspire d’un instrument inventé par Léon Theremin pour faire se répondre corps dansants et envols musicaux. À la suite de deux solos présentés dans le cadre de New Settings, Ali Moini se déplace sur le terrain du collectif et s’attache à l’exploration de gestes qui expriment les phénomènes de force et de pression. Enfin, Philippe Quesne délaisse les vedettes souterraines de son précédent spectacle, soutenu en 2016, au profit des aventures au grand air des rescapés d’un mystérieux accident d’avion.

Ces spectacles ont été sélectionnés à travers un appel à projets annuel, auquel sont invités à répondre des artistes du monde entier, et grâce aux discussions menées, toute l’année, avec les différents partenaires du programme : le Théâtre de la Cité internationale, le Festival d’Automne à Paris, le théâtre Nanterre-Amandiers, le Théâtre de la Ville, le Centre Pompidou et le FIAF – French Institute Alliance Française à New York.

Lieu
Île-de-France
France
New Settings accompagne la création de spectacles à la lisière entre les arts de la scène et les arts visuels.
New Settings accompagne la création de spectacles qui mêlent les esthétiques et les techniques, entre arts de la scène et arts visuels.
En 2018, New Settings accompagne treize spectacles, depuis leur création jusqu’à leur présentation à Paris et à New York.

Informations

Spectacles présentés en Île-de-France

En partenariat avec le Théâtre de la Ville, le Centre Pompidou, le Théâtre de la Cité internationale, le Théâtre Nanterre-Amandiers, le Festival d'Automne et le Théâtre des Bouffes-du-Nord.

  • Hiroshi Sugimoto, Sambasô, danse divine
  • Ola Maciejewska, Dance Concert
  • Anagoor, ORESTEA / Agamennone, Schiavi, Conversio
  • Émilie Rousset, Rencontre avec Pierre Pica
  • Virginie Yassef, The Veldt [La Savane]
  • Philippe Quesne, Crash Park, La vie d’une île
  • Jeanne Candel, Demi-Véronique
  • Christos Papadopoulos, ION
  • Ali Moini, Gaugemancy
  • Lia Rodrigues, Fúria
  • Émilie Rousset & Louise Hémon, Rituel 4 : Le Grand Débat
  • Vera Mantero, As Práticas Propiciatórias dos Acontecimentos Futuros?
  • Nora Chipaumire, 100% Pop
Spectacles présentés à New York

En partenariat avec la FIAF/Festival Crossing the Line :

  • Boris Charmatz, 10000 gestes
  • Nora Chipaumire, 100% Pop