« Poésie Balistique » : second cycle d'expositions à La Verrière

22 avril 2016
31 mars 2018
Exposition Poésie Balistique à La Verrière
Exposition « Poésie Balistique » © Isabelle Arthuis
Exposition Hessie, "Soft Résistance" à La Verrière © Isabelle Arthuis
Exposition Hessie, « Soft Résistance » © Isabelle Arthuis
Exposition Tris Vonna-Michell, "Punctuations & Perforations" à La Verrière
Exposition Tris Vonna-Michell, « Punctuations & Perforations » © Isabelle Arthuis
Exposition Dora García, "Somewhere, Two Planets Have Been Colliding for Thousands of Years (The Thinker As Poet)" à La Verrière
Exposition Dora García, « Somewhere, Two Planets Have Been Colliding for Thousands of Years (The Thinker as Poet) » © Isabelle Arthuis
Exposition Erwan Mahéo et Douglas Eynon, "Novelty Ltd." à La Verrière
Exposition Erwan Mahéo et Douglas Eynon, « Novelty Ltd. » © Isabelle Arthuis
Exposition Jean-Luc Moulène, En angle mort à La Verrière
Jean-Luc Moulène, « Spores 3 », 2017. Photo : Émile Ouroumov, 2017 Courtesy Galerie Chantal Crousel © Jean-Luc Moulène / ADAGP Paris 2017
La vidéo de l'exposition
Guillaume Désanges dédie le nouveau cycle d’expositions à la réception subjective de l’art. À cette part d’ombre, de mystère qui fonde sa puissance muette et tranchante. Poésie balistique. Un poème dans l’espace.

Poésie balistique succède à Des gestes de la pensée (2013-2016). Un nouveau cycle d’expositions à La Verrière. Une quinzaine d’artistes aux démarches différentes. Avec pour point commun d’envisager leur art de manière protocolaire et critique. Empruntant des raccourcis sensoriels, l’exposition les met en relation avec des poètes qui déplient mots ou paroles dans une même tension entre objectivité et opacité. Formes nettes qui s’avancent et touchent. En référence à la balistique – science du mouvement des projectiles – les œuvres dessinent des trajectoires rectilignes dans l’espace et l’esprit, dont les présupposés théoriques sont masqués par la forme même. « Impacts calculés que l’on ressent plus qu’on ne les comprend. »

Une exposition collective initie le cycle. Elle est suivie d’une dizaine de monographies, nourries au fil des rencontres. La Soft resistance de Hessie déploie ses toiles de coton écru brodées de fils blancs ou de couleur, ses boutons, ses trous et ses lettres. « Une lente répétition sérielle qui exalte la forme, comme un labeur « libératoire » et qu’elle nomme de manière fonctionnelle : Grillages, Bâtons pédagogiques, Végétations ou encore Machines à écrire. »

Le duo dartistes, Erwan Mahéo et Douglas Eynon ont entremêlé leurs intentions dans des espaces distincts séparés par une immense broderie dans Novelty Ltd. La pièce centrale signée du français Erwan Mahéo retrace en filigrane le plan de l’exposition. Alors que l’artiste déploie une installation qui évoque le secteur tertiaire autour d’un bureau, de l’autre côté de la broderie, Douglas Eynon installe nuages, jeux de miroirs, et une mystérieuse maisonnette, comme un contrechamp symbolique et onirique de ce dyptique artistique.

Tris Vonna-Michell déroule son univers troublant dans Punctuations & Perforations. Il convoque les fantômes de personnages, de lieux, d’histoires ou de situations passées, empruntant dans une forme qui associe recherche, performance, images, film et écriture. Comme une poésie sonore à tendance documentaire.

En octobre 2017, l’artiste espagnole Dora García dévoile sa dernière réalisation pour La Verrière. « Un dispositif :  un lieu dégagé, magnifié par les infinies variations de la lumière du jour pénétrant à travers la verrière zénithale, des dessins-diagrammes sur les murs, un livre-sculpture, le tout servant de scène pour des performances se succédant en présence des visiteurs. Une œuvre entre écrits et parole, temps et espace, théâtre, philosophie et psychanalyse. Là où les concepts rencontrent les affects, la logique et le psychique. Somewhere, Two Planets Have Been Colliding for Thousands of Years (The Thinker as Poet).

En 2018, Jean-Luc Moulène déploie une production spécifique pour La Verrière. Des peintures organiques mêlant goudron et huile, entremêlées avec d’étranges figures « balistiques », complétées avec des photographies et sculptures et mises en perspective par des miroirs mobiles. En angle mort.

Disciplines
Arts visuels
Lieu
La Verrière
Bruxelles
Belgique
Une quinzaine d’artistes aux démarches différentes. Avec pour point commun d’envisager leur art de manière protocolaire et critique.
Formes nettes qui s’avancent et touchent. En référence à la balistique, les œuvres dessinent des trajectoires rectilignes dans l’espace et l’esprit.
« Impacts calculés que l’on ressent plus qu’on ne les comprend. »

Informations

Dates des expositions
  • Jean-Luc Moulène, En angle mort, du 19/01 au 31/03/2018
  • Dora García, Somewhere Two Planets Have Been Colliding for Thousands Years, du 06/10 au 09/12/2017
  • Tris Vonna-Michell, Punctuations & Perforations, du 22/04 au 01/07/17
  • Erwan Mahéo et Douglas Eynon, Novelty Ltd., du 18/01 au 25/03/2017
  • Hessie, Soft resistance, du 7/10 au 10/12/2016

Commissaire : Guillaume Désanges

Informations pratiques

La Verrière,
50, boulevard de Waterloo,
1000 Bruxelles

Entrée libre
du mardi au samedi
de 12h00 à 18h00

Découvrir aussi