Soutien au Prix Henri Cartier-Bresson

2013
2018
Guy Tillim lauréat Prix Henri Cartier-Bresson
Guy Tillim (Prix Henri Cartier-Bresson 2017) © Guy Tillim
Guy Tillim lauréat Prix Henri Cartier-Bresson
Guy Tillim (Prix Henri Cartier-Bresson 2017) © Guy Tillim
Claude Iverné lauréat Prix Henri Cartier-Bresson
Claude Iverné (Prix Henri Cartier-Bresson 2015), « Groupe Folklorique, cérémonie de remise de diplômes d’apprentis, centre de formation Saint Vincent », Juba, 2015 © Claude Iverné
Claude Iverné lauréat Prix Henri Cartier-Bresson
Claude Iverné (Prix Henri Cartier-Bresson 2015), Chantier, quartier Hai Jalaba, Juba, 2015 © Claude Iverné
Patrick Faigenbaum lauréat Prix Henri Cartier-Bresson
Patrick Faigenbaum (Prix Henri Cartier-Bresson 2013), « Le New Market vu d’une chambre au deuxième étage de l’Oberoi Grand Hotel, pendant la mousson », Kolkata nord, juillet 2014 © Patrick Faigenbaum
Patrick Faigenbaum lauréat Prix Henri Cartier-Bresson
Patrick Faigenbaum (Prix Henri Cartier-Bresson 2013), « Pastèques, dans le quartier de Rajabazar », Kolkata nord, juillet 2014 © Patrick Faigenbaum
Attribué tous les deux ans par un jury international, le prix HCB est décerné à un photographe dont le projet témoigne d’une sensibilité proche du documentaire. Dans une même exigence artistique, où se mêlent savoir-faire et création. Un partenariat comme une évidence.

Un lien intime avec la photographie qui prend sa source dans l’héritage d’Henri Cartier-Bresson. Une volonté commune d’accompagner les artistes dans leurs recherches. Leur offrir le temps. Une même exigence artistique où se mêlent savoir-faire et création.

Le Prix Henri Cartier-Bresson, créé en 1983 est relancé en 2003, à l’ouverture de la Fondation éponyme à Paris. Décerné tous les deux ans par un jury international, il récompense un photographe dont le projet témoigne d’une sensibilité proche du documentaire. Les lauréats disposent de dix-huit mois pour réaliser leurs projets. Ils sont ensuite exposés à la Fondation HCB et un livre est publié.

Patrick Faigenbaum est le premier lauréat du Prix HCB depuis le début du mécénat de la Fondation d’entreprise Hermès en 2013. Un projet immersif. Une maison-atelier et une artiste nommée Shreyasi Chatterjee pour point de départ. Six voyages successifs. Et apparaît "Kolkata/Calcutta". "Une vision intériorisée de la ville, un regard subjectif orienté par diverses personnes". Le projet est déployé sous forme d’une exposition à la Fondation HCB en 2013, puis à l’Aperture Gallery à New York en 2015 grâce à l’alliance établie avec la Fondation d’entreprise Hermès.

Claude Iverné est lauréat du Prix HCB 2015. En 1999, le photographe part explorer la piste des quarante jours, celle qui reliait autrefois l’Egypte et le sultanat du Darfour. Il part pour écrire, et revient avec des images. Des influences contraires. Des errances. Noir et blanc. Dans le cadre du Prix HCB, Claude Iverné poursuit cette exploration. Esquisse les traits historiques du Soudan du Sud. Perte de repères. Chemins de traverse. Couleurs. En écho au brouhaha ambiant. En 2015, plus de 100 images sont exposées à la Fondation HCB. En 2017, elles rencontrent elles-aussi un autre public à New York. Un livre publié aux éditions Xavier Barral accompagne l’exposition et apporte une autre lecture, comme c’est le cas du précédent lauréat avec Lars Müller Publishers.

Le 20 juin 2017, suite aux délibérations qui se sont tenues à la Fondation Henri Cartier-Bresson à Paris, le jury du Prix HCB 2017 a désigné le photographe sud-africain Guy Tillim pour son projet "Museum of the Revolution".

Disciplines
Photographie
Lieu
Fondation Henri Cartier-Bresson
France
Décerné tous les deux ans par un jury international, il récompense un photographe dont le projet témoigne d’une sensibilité proche du documentaire.
Les lauréats disposent de dix-huit mois pour réaliser leurs projets. Ils sont ensuite exposés à la Fondation HCB et un livre est publié.
Plus de 100 images sont exposées à la Fondation HCB. En 2017, elles rencontreront un autre public à l’Aperture Gallery, à New York.

Informations

Lauréats du prix
  • Guy Tillim, lauréat 2017, "Museum of the Révolution"
  • Claude Iverné, lauréat 2015, "Bilad Es Sudan"
  • Patrick Faigenbaum, lauréat 2013, "Kalkota/Calcutta"