fermer fermer
projet précédent
projet précédent
Colombie / Bogota

Les gardiens de semences en Colombie

RESEMINA, lauréat du second appel à projets « Biodiversité et savoirs locaux »

La diversité des plantes cultivées témoigne d’un enrichissement mutuel entre les hommes et la nature. Face au risque de standardisation de l’agriculture, l’équipe du projet RESEMINA accompagne les communautés rurales de Colombie pour la reconnaissance et la sauvegarde des semences paysannes.

Fondation d'Entreprise Hermès - Les gardiens de semences en Colombie
© Mauricio García. Campaña Semillas de Identidad, Swissaid

Maïs, riz, haricot… dans chaque région de Colombie s’exprime une importante diversité de plantes cultivées, à la base de l’alimentation. Au fil des âges, les agriculteurs ont veillé sur leurs semences, les ont sélectionnées et multipliées. Les communautés paysannes ont appris à connaître les variétés de plantes, à conserver celles qui résistent à la sécheresse ou aux maladies. Cette diversité, tant biologique que culturelle, souffre aujourd’hui d’un manque de reconnaissance et de soutien de la part des autorités.

Venant en appui aux communautés paysannes, le projet RESEMINA, conduit par Swissaid (Programme Colombie), œuvre pour la sauvegarde de la biodiversité agricole et des connaissances qui lui sont associées. Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès, l’équipe de recherche vise le renforcement du réseau des gardiens de semences et la création de quinze « Maisons de semences » au sein desquelles les producteurs maintiendront vivant le patrimoine génétique.

La valorisation des savoirs locaux est au centre de la démarche, le savoir scientifique vient en appui.

Dans les zones pilotes du projet, les agriculteurs vont établir un registre de semences, évaluer leurs caractéristiques et recenser les techniques locales de conservation. L’équipe du projet RESEMINA assure la systématisation du processus, permettant les échanges et la diffusion via une plate-forme d’information. Dialogue et participation sont les maîtres mots du projet : les données recueillies parmi les communautés rurales permettront d’enrichir le débat national en vue de l’établissement d’un statut spécifique pour les semences paysannes. 

projet suivant
projet suivant

équipe

Porteur:
Swissaid, programme Colombie

Équipe :
José Antonio Gómez, biologiste-ethnobiologiste
Mauricio García Álvarez, agronome spécialisé en développement rural
Diana Mejia Gonzalez, ingénieur agro-industriel spécialisée en gestion et conservation des espèces
Patricia Guzmán Aguilera, juriste spécialisée en droit international de l’environnement

liens