fermer fermer
projet précédent
projet précédent

Biodiversité et savoirs locaux

Appel à projets 2013-2014

La Fondation d’entreprise Hermès poursuit son engagement en faveur de la recherche scientifique en lançant un deuxième appel à projets de recherche-action. Dans la continuité du précédent, il a vocation à étudier le devenir des savoir-faire comme outils de valorisation de la biodiversité dans le contexte des marchés mondialisés au XXIe siècle. 

Fondation d'Entreprise Hermès - Biodiversité et savoirs locaux
© Wildxplorer

Les activités de production ont un impact fort sur les écosystèmes et la biodiversité alors que leurs rôles sont fondamentaux en raison des ressources naturelles qu’elles procurent, des services qu’elles rendent, de l’inspiration qu’elles suscitent. Malgré les opérations de mobilisation engagées et les actions menées, ce rapport de force reste inégal.

Fidèle à ses engagement, la Fondation d’entreprise Hermès cible son action sur les capacités de résilience des productions mettant en œuvre des savoirs locaux, face aux tendances d’une économie mondialisée qui pousse à la standardisation des pratiques, aux économies d’échelles et à l’homogénéisation. L’enjeu est de comprendre l’impact des normes et standards et celui des mécanismes qui permettent aux productions locales de conserver leurs spécificités, nécessaires à la protection de la biodiversité et des écosystèmes.

Durant la deuxième quinzaine du mois de juillet, un comité scientifique évaluera les lettres d’intention et informera les structures concernées afin qu’elles déposent un dossier complet. Le 7 novembre 2013, trois projets seront choisis et soutenus à hauteur de 140 K€ chacun. Durant deux ans, les équipes seront chargées d’identifier les processus et les acteurs qui construisent une autre relation entre la biodiversité, les savoirs locaux et les marchés.
La Fondation est accompagnée par l’Iddri qui assure le suivi scientifique des projets sélectionnés.

projet suivant
projet suivant

événements

équipe

Valérie Boisvert, économiste à l'IRD,
Hélène Ilbert, Enseignant-Chercheur à l'Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier,
Pascale Maizi, maître de conférences en anthropologie au Centre Nationale d’Etudes Agronomiques des Régions Chaudes (CNEARC),
Bernard Roussel, ethnobotaniste et professeur au Muséum national d'histoire naturelle,
Anne-Catherine Trépagne, Directeur de projets chez Hermès International.