fermer fermer
projet précédent
projet précédent

Association du Docteur Fatiha

Lutter contre la précarité et la pollution grâce à un artisanat exigeant

Comment imaginer que d’élégants accessoires proviennent du recyclage de disgracieux sacs en plastiques, tissés selon un savoir-faire traditionnel ? Associant protection de l’environnement et insertion professionnelle, l’association marocaine du Docteur Fatiha propose une alternative artisanale pour des femmes en situation précaire. 

Fondation d'Entreprise Hermès - Association du Docteur Fatiha
© Faiza Hajji

Au Maroc, la prolifération des sacs en plastiques dans la nature est un véritable fléau, tandis que la situation des femmes, dans les zones rurales, demeure précaire, avec un accès limité à l’éducation et à l’indépendance économique. Face à ce double constat, l’association du Docteur Fatiha est lancée en 2008. En associant formes contemporaines et techniques traditionnelles de tissage, la fondatrice, Faiza Hajji, constitue un groupe de femmes pour concevoir une gamme d’accessoires à partir du recyclage des déchets plastiques et créer ainsi de l’emploi.

À ce jour, elles sont plus de cent, issues de la région de l’Oriental, au nord-est du Maroc, à avoir été formées à ce savoir-faire et incitées à s’organiser en coopérative. En tissant des sacs, tapis, bijoux, elles reçoivent des revenus réguliers qui leur permettent d’acquérir une autonomie financière et un rôle plus important au sein de leur famille. L’association propose par ailleurs à ces artisanes et aux femmes qui les entourent de bénéficier de cours d’alphabétisation gratuits.

Une marque a été lancée, IFASSEN, pour diffuser à l’international les créations de ces Marocaines, dessinées avec le concours de designers étrangers. Les coloris sont ceux des sacs plastiques qui polluaient le paysage de l’Oriental. Récoltés par des équipes locales et la population mobilisée lors de « Clean Up Days », ces sacs sont nettoyés avant d’être recyclés en matériau artisanal. L’association du Docteur Fatiha accompagne ainsi la population locale dans la préservation de l’environnement.

Ce projet a été retenu par la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme H³.

>> Découvrir le programme H³

projet suivant
projet suivant