fermer fermer
projet précédent
projet précédent
Paris

Mettre en pièce(s)

Un spectacle de Vincent Dupont (New Settings #6)

Mettre en pièce(s) est à envisager dans ses différentes acceptions : si les corps sont inscrits dans le volume d’une installation, ils sont aussi potentiellement empêchés par ce même dispositif. Dans une danse sous contrainte, le chorégraphe Vincent Dupont donne à voir l’engagement des corps.

Fondation d'Entreprise Hermès - Mettre en pièce(s)
© M Domage

Mettre en pièce(s) pour revenir aux origines du théâtre occidental. Reconduire la danse à un point trop souvent évacué : celui de l’acte. Pour le chorégraphe français Vincent Dupont, cette nécessité suppose un engagement, et c’est ce choix, souvent violent, qu’il questionne avec les corps de ses interprètes.

Ils sont six sur le plateau dominé par une cinquantaine de sphères suspendues à un plafond mobile. Le dispositif redessine l’espace, interagit avec le mouvement des danseurs, jusqu’à les contraindre. Une lutte s’engage ainsi pour maîtriser l’espace de représentation et résister à l’engloutissement possible des corps par les sphères. « Une machine implacable, résume le chorégraphe, contre laquelle la force d’engagement des danseurs sera la seule solution pour la contenir et tenter d’effacer sa domination. »

Vincent Dupont a voulu écrire une danse qui « fasse l’épreuve du gouffre qui sépare parfois les mots des actes ». Pour ce faire, l’insistance est au cœur de la pièce, dans la répétition des mêmes séquences, inlassablement. L’énergie accumulée permet au mouvement de sortir d’un flux, et chaque interprète peut alors déployer son propre rituel et Mettre en pièce(s), peut-être, ce qui paraissait jusqu’alors convenu. Cette création 2016 s’inscrit dans le cadre du programme New Settings #6 de la Fondation d’entreprise Hermès qui en a soutenu la production et la diffusion au Théâtre des Abbesses à Paris.

>> (Re)découvrir la vidéo

projet suivant
projet suivant

événements

Théâtre des Abbesses
Du mardi 15 au samedi 19 novembre 2016 à 20 h 30.

équipe

Conception  Vincent Dupont • Danse  Clément Aubert, Raphaël Dupin, Ariane Guitton, Nanyadji Ka-Gara, Aline Landreau, Nele Suisalu • Texte Outrage au public de Peter Handke (extraits) - traduction Jean Torrent • Son  Maxime Fabre • Lumière  Yves Godin • Conception costumes  Eric Martin • Réalisation costumes  Laurence Alquier, François Blaizot • Dispositif scénique  Vincent Dupont et Sylvain Giraudeau• Construction décor  Sylvain Giraudeau, Jean-Christophe Minart, Adèle Perwuelz • Travail de la voix  Valérie Joly • Collaboration artistique  Myriam Lebreton

Production   J’y pense souvent (…) • Avec le soutien   de la Fondation d'entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings • Coproduction   ICI — CCN Montpellier - Occitanie / Pyrénées-Méditerranée / Direction Christian Rizzo --- Théâtre de la Ville - Paris --- Centre chorégraphique national de Caen en Normandie, dans le cadre de l'accueil-studio/Ministère de la Culture et de la Communication --- Centre chorégraphique national de Tours, direction Thomas Lebrun (dans le cadre de l'accueil studio) --- CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson --- Le réseau Escales danse en Val d'Oise • Avec le soutien   du Théâtre La Vignette, Université Paul Valéry - Montpellier --- de l'ADAMI --- de la SPEDIDAM --- du Fonds d’insertion de l’ÉSTBA financé par le Conseil régional d’Aquitaine • Remerciements   Pierre Droulers - La Raffinerie, Bruxelles • Vincent Dupont est artiste associé à ICI — CCN Montpellier - Occitanie / Pyrénées-Méditerranée / Direction Christian RizzoJ’y pense souvent (…) est soutenue par le Ministère de la culture et de la communication – DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique conventionnée

Création/Première : 05.06 octobre 2016

Théâtre La Vignette, Université Paul Valéry - Montpellier en collaboration avec ICI — CCN Montpellier

liens