fermer fermer
projet précédent
projet précédent
Paris

MAN ANAM KE ROSTAM BOVAD PAHLAVAN

Un spectacle d’Ali Moini (New Settings #6)

Un danseur est relié à une marionnette qui assure a priori la traduction simultanée de sa gestuelle. Ali Moini se met en scène avec son double dans un face-à-face entre transposition, accompagnement et manipulation.

Fondation d'Entreprise Hermès - MAN ANAM KE ROSTAM BOVAD PAHLAVAN
© selonlheure

Le danseur et chorégraphe iranien Ali Moini tire les ficelles du spectacle. Mieux, son corps est relié en de multiples points à celui d’une marionnette, par un savant jeu de câbles et de poulies. Ainsi, un geste de l’interprète provoque nécessairement un mouvement chez son double. Reste à apprécier la qualité de la traduction finale : reproduction à l’identique du geste ? Simple intention ? Transposition vers autre chose… ?

Ce projet, qui met en perspective la communication entre le danseur et son double, est placé sous les auspices de Rostam, un des héros de la mythologie perse. Dans le proverbe farsi qui donne son titre à la pièce – et que l’on pourrait traduire par « Je suis celui dont Rostam était le héros » – résonnent les notions d’usurpation, de double, d’avatar qui caractérisent ce projet tout en émotions retenues.

Après Lives qui, présenté lors de New Settings #3, montrait déjà un corps en mouvement relié à un système filaire, Ali Moini revient avec ce nouveau spectacle solo – si l’on omet la présence de son alter ego inanimé. Pour manipuler à distance la marionnette à taille humaine, le scénographe français Julien Peissel a élaboré un dispositif sophistiqué de câbles sur mesure. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme New Settings #6 de la Fondation d’entreprise Hermès qui en a soutenu la production et la diffusion au Théâtre de la Cité internationale à Paris. 

>> (Re)découvrir le spectacle Lives d’Ali Moini (New Settings #3)

>> Découvrez la vidéo

projet suivant
projet suivant
 

événements

Théâtre de la Cité internationale
mardi 22 et mercredi 23 novembre 2016, 19 h
Durée 1 h 

équipe

Concept et interprétation Ali Moini
Installation sonore Sarah Shamloo et Nima Aghiani
Assistance artistique Soroor Darabi
Scénographie Julien Peissel
Lumière Stéfane Perraud
Régie technique Guillaume Février
Production : Cie Selon l’heure. • Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings • Coproduction : Montpellier Danse 16 ; La Passerelle - Scène nationale de Saint-Brieuc ; La Filature - Scène nationale de Mulhouse • Accueil : Espace Pasolini, Centre national de la danse (dans le cadre des résidences augmentées) • Avec le soutien de la DRAC Île-de-France au titre de l’aide au projet.

liens