fermer fermer
projet précédent
projet précédent

Jan Karski, mon nom est une fiction (New Settings 2011)

Transmettre le message

Troublé par le livre de Yannick Haenel et son éclairage audacieux sur la Shoah, le metteur en scène Arthur Nauzyciel l’a porté à la scène. La création vidéo du plasticien polonais Miroslaw Balka souligne la portée d’un spectacle qui, donné en ouverture de « New Settings 2011 », est un témoignage.

Fondation d'Entreprise Hermès - Jan Karski, mon nom est une fiction (New Settings 2011)
© Frédéric Nauczyciel pour le CDN Orléans Loiret Centre

Pourquoi Jan Karski, résistant polonais, courant au prix de terribles dangers les chancelleries d’Europe et des États-Unis, n’a-t-il pu empêcher en 1942 ce dont il était le messager, la destruction du ghetto de Varsovie et l’extermination des Juifs ? Entre document et roman, le livre a suscité la polémique. Le spectacle, créé au Festival d’Avignon 2011, a fait débat. La fiction peut-elle s’emparer de l’histoire ?

Arthur Nauzyciel – nourri par la saga familiale du devoir de témoigner et venu au théâtre par les arts plastiques et le cinéma – a fait appel à l’un des plasticiens polonais les plus marquants d’aujourd’hui, Miroslaw Balka, qui revendique par l’ensemble de son travail le droit de regard de l’artiste sur la mémoire et l’histoire. Celui-ci évoque par une création vidéo, incrustation emblématique au cœur du spectacle, l’étouffement du ghetto de Varsovie et la sidération qu’il provoque. Jan Karski apporte une acuité particulière à « New Settings 2011 ».

La confrontation des genres et des formes – l’écrit, le jeu, la scène – fait ici plus que jamais du créateur un témoin, un messager, un passeur. En Avignon à la fin des représentations, le silence était aussi poignant dans la salle que le drame sur la scène. Le message était passé.

projet suivant
projet suivant
 

événements

équipe

Jan Karski, mon nom est une fiction, d’après le roman de Yannick Haenel

Distribution

Mise en scène et adaptation Arthur Nauzyciel
Scénographie Riccardo Hernandez
Regard et chorégraphie Damien Jalet
Musique Christian Fennesz
Lumière Scott Zielinski
Son Xavier Jacquot
Costumes José Lévy
Vidéo Miroslaw Balka
Avec Alexandra Gilbert, Arthur Nauzyciel, Laurent Poitrenaux, et la voix de Marthe Keller

Production

Production Centre dramatique national Orléans/Loiret/Centre
Coproduction Festival d’Avignon, Les Gémeaux Scène nationale de Sceaux, CDDB-Théâtre de Lorient Centre dramatique national, Maison de la Culture de Bourges Scène nationale, La Comédie de Reims Centre dramatique national, Festival Scènes d'Europe
Avec le soutien de la Région Centre, de l'Institut Polonais de Paris et de la Fondation d'entreprise Hermès
Avec la participation de l’Institut Français
Avec l’aide du Théâtre TR Warszawa (Varsovie) et le soutien de l’Ambassade de France en Pologne
En partenariat avec le Théâtre de la Cité internationale

liens